DBFM prison de Leuze-En-Hainaut

quand construire une unité pénitentiaire dépasse la notion d’enfermement au profit de l’idée de réinsertion, l’humain reste l’essentiel

 

 

L’être humain et le milieu occupent une position centrale dans le développement et l’exploitation de ce projet.

Le complexe pénitentiaire est conçu sur base de circulations ouvertes et courtes ainsi que d’entités bien distinctes.
Composé de trois ailes de cellules partant d’un préau, une attention toute particulière a été prise quant à l’isolation des murs et à l’apport de lumière naturelle.

Le centre pénitencier comprend également plusieurs patios. L’un offre au personnel du centre un espace détente de qualité alors qu’un deuxième permet aux familles et aux visiteurs de se rencontrer dans une atmosphère plus chaleureuse. Ce concept vise à favoriser la qualité de vie de tous les occupants, à donner au personnel un cadre de travail agréable et à limiter l’impact sur l’environnement.
Le projet comporte de nombreuses mesures durables, non seulement en termes de consommation d’énergie, mais aussi sur le plan des matériaux, du confort, de la consommation d’eau, de la prévention des déchets, etc. La prison se veut donc la plus économique possible en matière d’énergie et vise une neutralité énergétique tout en garantissant le confort des occupants.

programmeConstruction d’un nouveau complexe pénitentiaire en Wallonie pour 312 détenus.
maîtrise d'ouvrageRégie des Bâtiments & SPF Justice (Ministère de la Justice)
adressenationale 7 - Leuze-En-Hainaut, Belgium
fonction du projetprotéger
statutachevé
missionsarchitecturearchitecture d’intérieur
filialesBruxelles
surface33.000 m²
équipeconsortium : FPR Leuze: Cofinimmo-Cordeel-Willemen
architectes : Storimans Wijffels architecten & Assar Architects & DDS Partners
BET structure : PIRNAY
BET fluides : Arch & Teco
architecte paysagiste : JNC International